28/07/2011

L'opération lasik

J'ai hésité à rédiger ce post, parce que je ne veux pas vous faire peur et que vous renonciez à cause de moi. Le plus important: c'est génial, je vois à 100%!!! C'est-à-dire, je peux lire toutes les petites lettres du tableau, sans hésitation. Incroyable, même avec les lentilles, la dernière ligne restait pratiquement indéchiffrable.

Lundi matin, 9h45. Mon père m'a finalement accompagnée, et je dois dire, heureusement. Il se tenait dernière moi pour pas que je m'enfuie. J'ai fait les papiers, puis attendu en feuilletant distraitement un magazine de juin 2010. Puis, l'infirmière est venue me chercher. Et là, d'u coup, j'ai paniqué, coeur à 150, larmes. Elle m'a préparée, charlotte sur les cheveux, blouse, désinfection. Et c'est parti. Après avoir anesthésié les yeux avec des gouttes, le chirurgien a dessiné dessus, les axes à corriger.

Couchée sur la table d'opération, les larmes de peur coulaient. Il m'a dit: "Si vous continuez de pleurer, je ne pourrais pas vous opérer." LOL! Alors une infirmière m'a tenu la main tout du long, et j'ai vraiment apprécié! Un tissus stérile ne laissait qu'un oeil dehors, sur lequel il a mis une pince pour qu'il reste ouvert. J'ai demandé d'une voix faible: "Mais je croyais qu'on nous donnait un calmant avant?" Ils avaient oublié... (ATTENTION NE PAS LIRE CE QUI SUIT SI VOUS ETES SENSIBLE ET ALLEZ ETRE OPERE). Ensuite, avec une ventouse, il a extrait l'oeil de l'orbite, découpé la cornée pour l'ouvrir. Pendant un instant, j'étais aveugle, puis c'est revenu peu à peu, très flou. Il m'a demandé de fixé un point vert. Facile à dire, y avait juste un halo. Puis il m'a dit: "Ne bougez plus d'un pouce, j'enclanche le laser." Un seul petit mouvement et j'étais cuite, je retenais ma respiration. 10 secondes pour la myopie (non, en fait aucune notion du temps), pause, cinq secondes pour l'astigmatie. Refermé la cornée. Puis, pendant un long moment, désinfection avec divers produits. A ce moment là, je ne voyais que le point vert. Il m'a scotché une coque sur l'oeil, puis la même chose avec le deuxième.

Je pensais que j'aurais moins peur avec le deuxième, mais en fait, comme je savais ce qui m'attendait, j'avais encore plus peur, surtout de la ventouse. Mais tout s'est bien passé. En salle de repos, j'avais l'impression d'être passée sous un camion tellement j'étais sonnée. Je l'ai fait! Même si je ne vois encore rien, c'est fait! Mon père m'a ramené à la maison (j'avais prévu de rentrer en train, inconsciente que je suis!), où j'ai dormi tout l'après-midi. Mais dès le lendemain, je pétais la forme! Juste des gouttes à mettre toutes les deux heures la première semaine.

Alors, allez-y, foncez, faites-le. Depuis, je vois les couleurs beaucoup plus intenses, davantage de contrastes, et de nuit, je vois enfin clair! Si vous avez atterri sur mon blog en tapant "opération lasik" dans Google, et que vous avez des questions, n'hésitez pas à me demander!

 

16:24 Écrit par Titemel dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |