09/01/2011

Choupinet

Voici une affaire rondement menée. J'ai cogité longtemps avant de lui répondre. Comme je le fais souvent, je l'ai googelisé et j'ai vu son profil professionnel s'afficher. D'un coup, j'ai eu envie de le revoir, de mettre des mots sur toutes ces années. On a fixé vendredi. Jeudi soir, F. me cuisine un peu sur cet "ami avec qui je vais souper" et à force de me tirer les vers du nez, je lui ai raconté l'histoire... en très gros. Il a été super (comme d'hab) et m'a encouragée à y aller.

Et en fait, ça a été très bien. J'ai retrouvé l'ami que j'avais perdu avec toutes ces péripéties et ces silences qui se comptent en années. On a commencé par un apéro, puis un souper et enfin des bières. On a refait le monde, on s'est chicanés sur de grandes et de petites causes, on a parlé de nos conjoints, de nos envies pour l'avenir et de l'Union européenne. Et lorsqu'il a pris le dernier train, on s'est promis de se revoir plus souvent. J'ai le sentiment que le malaise est enfin passé et qu'on peut repartir sur de bonnes bases. Gosh ce que cette amitié m'a manquée! J'avais oublié combien j'aimais nos grandes conversations!

Puis, j'ai rejoint mon amoureux et me suis endormie heureuse et apaisée dans ses bras. La vie est belle.

20:04 Écrit par Titemel dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/09/2010

Synchronisation

Rendez-vous à 18h, sur une place publique. Je fais exprès d'arriver un peu en retard, pour ne pas être la première. Il est déjà là. Je pose mon vélo. On se sourit, on hésite. Puis on se serre très fort. Et enfin, on s'embrasse. Après trois mois et demi. On est un peu maladroits, empruntés. On ne parle pas d'Haïti, on se raconte des banalités. La soirée est très bizarre, mais globalement, on est contents de se voir. Je repars le lendemain matin avec un sentiment partagé. Puis, plus de nouvelles pendant quelques jours. Jusqu'à un soir où il m'appelle à 22h45 (j'étais déjà presque endormie!), et me demande s'il peut passer chez moi. Et c'est là vraiment qu'on se retrouve, qu'on parle pendant des heures les yeux dans les yeux, qu'il me raconte ses aventures. Un moment unique, où vraiment, enfin, on a l'impression d'être si proches, si en confiance, que plus rien de grave ne pourra nous arriver. Synchronisation réussie. Et depuis, il n'a pratiquement pas décollé de chez moi. M'a gâtée pour mon anniversaire. Je suis si heureuse! ça en valait la peine, même si ça a été très long.


 

17:05 Écrit par Titemel dans Amour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |